Le sevrage tabagique

L’arrêt de la cigarette est une excellente indication de l’hypnose médicale.

L’hypnose aide à changer certains comportements. En se fondant sur une aptitude naturelle : état de veille intense et de vigilance accrue, elle met à notre disposition les paramètres constitutifs de njulia_roberts43otre rapport au monde, et donc une potentialité de changement.

Nous sommes ordinairement dans un registre de perception où nous dominons la situation. Que va réaliser l’hypnose ? Précisément une perte de ce mode perceptif dans lequel on se trouvait : cette rupture favorise l’interaction entre conscient et inconscient et permet une ouverture à un autre équilibre. Par u n double aspect de concentration et de décontraction, l’expérience hypnotique nous met en situation d’accéder à nos ressources propres comme aux opportunités extérieures pour opérer une transformation, au plus une réorganisation de notre existence.

julia_roberts41Le tabac est un piège, et nul n’est blâmable d’être prisonnier de ce labyrinthe. Ce n’est en général qu’après plusieurs années d’intoxication progressive que l’on arrive à la conclusion qu’il faudrait arrêter de fumer. Cette prise de conscience peut correspondre à un véritable « ras-le-bol », à une motivation personnelle (maladie, intervention chirurgicale…), familiale ou même professionnelle. C’est alors que s’exprime le mieux l’extrême efficacité de cette emprise : la cigarette est devenue bien plus qu’une simple habitude, c’est désormais un refuge autant qu’un mode de vie, sous-tendus par des processus additifs plus difficiles à vaincre que la seule dépendance à la nicotine. Aussi la volonté  peut-elle s’avérer tout à fait insuffisante à modifier en profondeur ce comportement.

julia_roberts45Et c’est précisément l’origine de l’échec des méthodes « traditionnelles » de sevrage tabagique qui omettent l’essentiel de la problématique : la composante inconsciente, émotionnelle et affective du besoin de fumer. Ce en quoi l’hypnose est différente des autres méthodes d’aide au sevrage tabagique : par le biais des modifications perceptives, elle agit sur le corps tout en travaillant au niveau psychique.

En hypnose nous ne sommes pas dans la performance,  nous sommes dans la progression pour trouver le passage de la « bifurcation ». Il s’agit de mettre en accord votre volonté logique et psychologique avec votre nécessité émotionnelle pour vous permettre de transformer votre décision en acte. Ce qui exclut toute possibilité d’imposer, sous hypnose, une quelconque manipulation de la volonté.

C’est en devenant acteur de ce passage que vous accompagnerez votre corps à se dégager de son poison familier.

Il vous restera à apprendre à occuper différemment tous les moments où la cigarette était devenue un automatisme, mais cela « coulera de source ». Avec un régime équilibré pendant les premiers 14 jours (sans anti-dépresseurs ou tranquillisants) ,  associé à une activité physique légèrement plus importante que d’ordinaire, interdira toute prise de poids.

Pour aller plus loin :

Comment préparer sa consultation

Combien de séances 1, 2 ou 3